Météo St Vallier

calendrier lunaire

Annonces
emmanuel filograsso moniteur guide de peche sur le rhone
Nos amis Facebook
Vidéos carpe
La presse carpe
magazine Top Carpe Max

Top Carpe Max

en savoir plus sur Top Carpe Max
magazine Carpe Passion

Carpe Passion

en savoir plus sur Carpe Passion
Les marques
logo Petzl

Vous êtes içi : Accueil > What's up ? > Etang de St Bonnet de Chavagne (38)

Etang de St Bonnet de Chavagne (38)

30 septembre 2009 - 17 h 20 min

Situé entre St Marcellin et Romans, l’étang de St Bonnet de Chavagne, rebaptisé récemment « Maurice Dumoulin » (nom d’un responsable décédé), met à disposition des pêcheurs, une surface de 3 hectares d’eau qui permet de prendre toutes sortes de poissons. Il dépends de l’AAPPMA de St Marcellin et n’est pas en pêche de nuit. Une réglementation est à consultée sur place avec notamment une limitation à 3 cannes et une maille particulière pour la carpe. On y retrouve les poissons habituels comme : quelques truites rescapées de la fête de la pêche, gardons, perches communes, perches-soleils, tanches, brochets, carpes. Aussi depuis quelques années, le poisson chat à fait son apparition. De nombreuses techniques ont été employées pour diminuer la population qui est encore trop importante : introduction du black-bass, nasses à poissons chats, concours de pêche, … On peut aussi trouver des nouvelles espèces qui ont été introduites en 2007 comme l’amour blanc et l’esturgeon (2 spécimens de chaque).

Malgrès une pêche en no-kill de ces poissons, et on le comprends, un pêcheur à été surpris en train de ramener le plus gros des esturgeons. Encore un qui n’a rien compris !! Ce genre de comportement n’est pas digne d’une personne attachée à la nature et ne respecte pas le travail de ceux qui essayent tant bien que mal, de la préserver pour assurer à notre descendance un avenir de qualité.

Avis général

Si je me permet de parler de cet étang c’est parceque je le pêche depuis 7 ans maintenant. Cet étang est devenu très populaire car il permet de belles parties de pêche. Je vous conseil d’éviter le dimanche, car souvent il est difficile de poser une batterie supplémentaire. En ce qui concerne la carpe, il est fréquent pour les carpistes qui connaissent bien le plan d’eau, d’enregistrer une dizaine de départs en une demi-journée. Mais attention, quand ces dames carpes ont décidé de ne pas manger, le capot est inévitable. La plus grande partie du cheptel est composé de petits poissons compris entre 2 et 6 kg. On trouve quelques poissons en dessus des 10kg, qui varient selon les périodes de l’année. Au fil des années, j’ai pu constaté que la période la plus productive est entre le 14 juillet et le 15 août. L’automne est aussi une bonne période avec une probabilité plus importante pour faire les plus gros poissons, puisqu’elles font des réserves pour l’hiver.

Les appâts

De part la forte pression de pêche, les carpes de ce plan d’eau ont certainement vu et goûtécarpe st bonnet de chavagne tous les appâts du marché. Personnellement, j’ai testé différents produits du commerce de différentes qualités. Conclusion : les poissons de ce plan d’eau ne sont pas compliqués. En effet, les bouillettes qui m’ont apporté le plus de résultats sont les parfums classiques achetées en vrac chez le marchand du coin. Une préférence pour les fruitées (banane, tutti frutti, fraise ou encore pèche) ; mais aussi les épicées bas de gamme. Depuis cette année, je me suis aperçu qu’elle deviennent cependant plus difficiles : lors de ma dernière pêche, j’ai fait deux départs en 2h30 avec une bouillette HOT DEMON boustée. N’hésitez pas à utiliser des bouillettes coupées en deux pour augmenter l’attractivité de votre esche.

L’amorçage

Il est inutile de procéder à un gros amorçage, quelques bouillettes lancées de façon précise au cobra ou sur un fil soluble font très bien l’affaire. En ayant vu des pêcheurs agir, je vous déconseille d’amorcer dans la réserve car cela à pour effet de maintenir les poissons à l’intérieur. Depuis plusieurs années, nous nous battons pour réduire la réserve, sans succès. Celle-ci est très dangereuse pour le poisson car la limite est tracée avec des poteaux reliés par des fils de fer et fils barbelés. J’ai également constaté que les carpes viennent facilement sur des amorçages à la farine et aux pellets.

Comment aborder ce plan d’eau ?

img_1142Malgrès les points négatifs de la pêche contre cette réserve, c’est contre celle-ci que j’arrive à faire le plus de départs et de façon régulière. Il n’est pas facile de procéder comme cela car, le lancé doit être précis pour placer le montage sans danger lors du départ. En effet, les piquets immergés et le fil de fer sont des obstacles qui gênent lors du combat. De plus, un piquet permettant la mise en place des nasses à poissons chats, à été placé sur la trajectoire de la réserve. Les petits poissons fonds des départs comme des fusées et je vous conseille, pour éviter qu’elles partent en quelques secondes dans la réserve, de serrer les freins en position combat et de placer le swinger en bas. Cela permet de laisser le moins de fils possible au poisson et de voir la touche rapidement.

ATTENTION ! Avant de pêcher, vérifiez la présence d’une nasse sur ce dernier car un passage du poisson à proximité peut entraîner un accrochage. Pour le savoir, vérifier la présence d’un flotteur sur la surface.

Aussi je vous conseille de bien analyser le sens du vent car il est très influençant sur ce plan d’eau. S’il vient du château (à votre gauche) alors le poste contre la réserve est très bon. Dans le cas contraire, préférez un poste central ou contre la digue, dans la « fausse » (3m). Je fait remarquer que les bordures ne sont pas à négliger (entre 3 et 15m). Lors de sessions en binôme, j’ai fréquemment constaté que les cannes situées contre la réserve, démarrent en premier et les départs se décalent progressivement vers la digue. N’hésitez pas à suivre le mouvement des poissons, car de toute façon ce plan d’eau c’est beaucoup de déroule, un peu de partout. Je préconise de pêcher à la bouillette fruitée. Mais attention aux attaques de poissons chats ! Pour cela j’utilise deux techniques : soit entourer votre appât d’un collant féminin, soit de décoller votre appât et vous ne retrouverez pas votre bouillette en cube.

En conclusion je trouve ce plan d’eau super car il permet de faire des pêches surprenantes en peu de temps. Les poissons sont tout de même capricieux. Je souhaite pousser un coup de gueule concernant les pêcheurs irrespectueux de leur terrain de jeux, qui laissent leur déchets sur place et ne prennent pas la peine de les apporter à la poubelle. Prenez du plombs dans la cervelle quand les poubelles sont pleines, apportez les jusqu’aux centenaires les plus proches. Aussi, amis carpistes prenez soins des poissons en utilisant un tapis de réception et ne tirez pas comme des malades au point de leur laisser des trous dans les lèvres. Les poissons sont fragiles et si on souhaite qu’ils se reproduisent il faut les ménager.

Merci à vous et bonne pêche.
Peut-être à bientôt au bord de ce magnifique étang …



Olivier TORTEL


2 commentaires

Laisser un commentaire

IMPORTANT ! Pour éviter le spam merci de répondre à cette petite opération mathématique

Quel est le résultat de 12 + 13 ?
Please leave these two fields as-is:

Nous retrouver sur facebook