Météo St Vallier

calendrier lunaire

Annonces
emmanuel filograsso moniteur guide de peche sur le rhone
Nos amis Facebook
Vidéos carpe
La presse carpe
magazine Carpe Record

Carpe Record

en savoir plus sur Carpe Record
magazine Carpe Scène Collector

Carpe Scène Collector

en savoir plus sur Carpe Scène Collector
Les marques
logo Humminbird

Vous êtes içi : Accueil > What's up ? > La Compagnie Nationale du Rhône (CNR)

La Compagnie Nationale du Rhône (CNR)

22 novembre 2010 - 8 h 00 min

Dans notre secteur géographique, nous sommes régulièrement sur les berges du Rhône pour exercer notre passion. Fleuve magique qui nous procure beaucoup de plaisir avec ses paysages très variés et sa densité piscicole d’exception. Nous avons la chance de disposer d’un terrain de jeu superbe et avec des accès de qualité. Même si pour les conserver il faut parfois se « battre », tout ceci existe grâce à l’implication d’une entreprise. Entretenu et géré par une société privée : la Compagnie Nationale du Rhône (CNR), nous allons voir en quoi cette société est très importante pour le bon déroulement de notre passion.

Créée en 1933, la CNR a reçu de l’état en 1934 la concession du plus puissant fleuve français pour l’aménager et l’exploiter selon trois missions solidaires : production, navigation, irrigation et autres usages agricoles.

Concepteur et exploitant des centrales hydroélectriques, barrages et écluses du Rhône, la CNR a également réalisé sur le fleuve des sites industriels et portuaires, des ports de plaisance, des haltes nautiques et des zones de loisirs. Suite à la libéralisation du marché de l’énergie en France (loi du 10 février 2000), elle retrouve son statut d’origine de producteur indépendant d’électricité et fait son entrée sur le marché de l’électricité en avril 2001.

Premier producteur national d’énergie 100 % renouvelable et 2e producteur français d’électricité, la CNR mène un important programme de diversification de ses sources de production d’énergie renouvelable, destiné à accompagner sa croissance. Cette politique s’inscrit en cohérence avec les orientations du Grenelle de l’environnement. Son expérience acquise sur le Rhône lui permet de proposer également des prestations en ingénierie fluviale et hydroélectrique en France et à l’international. Adossée au groupe GDF SUEZ, la CNR place le développement durable au cœur de sa stratégie. Ses objectifs sont donc l’entretien du fleuve pour lui permettre d’atteindre ses objectifs commerciaux.

C’est un grand plus pour nous pêcheurs car les voies sur berges sont toujours nettoyées, ce qui facilite l’accès aux postes, l’installation de nos campements, la mise à l’eau des embarcations et l’accès aux personnes à mobilité réduite. Mais il faut rappeler que lorsque nous pêchons le Rhône, nous nous trouvons sur des chemins privés et qu’en conséquence ils sont en théorie réservés au personnel de la CNR.

Cependant, depuis quelques années, il existe des tolérances pour les pêcheurs à condition de respecter quelques règles élémentaires :

  1. obligation de laisser libre accès aux ayants droits, rien ne doit gêner le passage (véhicules, abris, matériel divers, …)
  2. les postes doivent rester propre pendant votre partie de pêche (attention au vent qui pourrais disperser vos déchets)
  3. le poste doit rester IMPECCABLE à votre départ, les poubelles doivent être évacuées
  4. si vous ouvrez des barrières, refermez les à chaque passage
  5. respectez les autres usagers qui empruntent ces chemins (vélos, randonneurs, chevaux, …)

Développement durable

En quelques chiffres, la CNR c’est : 1330 employés, 19 barrages, 5.4 millions de tonnes transportées sur le fleuve et 94850 éclusages par an. La CNR s’engage pour le développement durable avec comme principaux objectifs : protéger l’environnement, préserver les ressources naturelles et favoriser la biodiversité.

Points spécifiques

Comme vous l’avez constaté, le point essentiel est l’accès aux berges. Certains grands noms de la pêche, travaillent régulièrement sur des dossiers liés aux droits de pêche et d’accès aux berges. En effet, pour palier aux problèmes de dégradation et/ou de squat, la CNR à installé depuis quelques années, des barrières. Le « problème » se pose à nouveau depuis la présentation du projet Via Rhôna (piste cyclable du Leman à la mer). Pour filtrer la circulation sur la piste cyclable, des nouvelles barrières ont été mise en place, rendant encore un peu plus compliquée la circulation des pêcheurs. Une tolérance spécifique est donc accordée aux pêcheurs leur permettant, sous certaines conditions, d’emprunter la voie sur berge. Ces conditions sont les suivantes : rouler TRÈS DOUCEMENT, garder les barrières fermées et en aucun cas gêner la circulation des autres usagers. En fait ce n’est pas vraiment un problème, il faut juste rester des gens civilisé et permettre une bonne cohabitation de tous les utilisateurs.

Ses actions pêche

La CNR agit tout d’abord en faveur de la pratique de notre passion en tolérant l’accès au berges ainsi qu’à la participation à diverses manifestions qui sont organisées sur le Rhône. Sans leurs accords, la pratique de la pêche à la carpe sur le Rhône serrait bien plus compliquée.

La CNR interviens également sur les différents ouvrages (barrages, centrales hydroélectriques, seuils…) qui peuvent constituer des obstacles aux déplacements des poissons et parfois entraver leur migration. Pour y remédier, la CNR a construit plusieurs passes à poissons dont les caractéristiques varient en fonction de la nature des obstacles à franchir, de la configuration du site et des espèces piscicoles concernées. Elle développe également depuis 1993, un programme d’aménagement spécifique en faveur des poissons migrateurs en particulier de l’alose. Celui-ci s’inscrit dans le Plan Migrateurs Rhône-Méditerranée.

En terme de population piscicole, de nombreuses espèces peuplent ce fleuve. On y trouve carpes, silure, barbeaux, chevesnes, brème, poisson chat, anguille, gardons, sandre, brochet, ablette, goujon, … Un vrai paradis pour les pêcheurs même si les histoires de pollution viennent quelque peu gâcher le plaisir. Mais ceci est un autre débat.

Sources et pour en savoir plus, rendez-vous sur le site de la CNR en cliquant ici >>



Cet article traite de :
Olivier TORTEL


Laisser un commentaire

IMPORTANT ! Pour éviter le spam merci de répondre à cette petite opération mathématique

Quel est le résultat de 3 + 8 ?
Please leave these two fields as-is:

Nous retrouver sur facebook