Météo St Vallier

La Lune

Nos amis Facebook
Vidéos carpe
La presse carpe
magazine Top Carpe Max

Top Carpe Max

en savoir plus sur Top Carpe Max
magazine Carpe Passion

Carpe Passion

en savoir plus sur Carpe Passion
Les marques
logo Concept For You

Vous êtes içi : Accueil > What's up ? > Salagou, nouveau record by Sun Carpe 26

Salagou, nouveau record by Sun Carpe 26

18 janvier 2010 - 23 h 27 min

Nous sommes le 26 décembre 2009 et depuis quelques semaines déjà, nous avons prévu avec des amis de passer la période entre noël et jour de l’an au bord de l’eau. Nous avons décidé de traquer les carpes hivernales du Rhône sur un secteur repéré pendant l’été. Mais malheureusement, les pluies des dernières semaines rendent impêchable notre fleuve préféré. Au vu des températures négatives, nous décidons de nous rapprocher de l’équateur et d’aller affronter le légendaire lac du diable : le Salagou. Direction donc Montpellier avec les voitures chargées à bloc. Les conditions de pêche nous obligent à prévoir un max de matériel pour passer une session dans de bonnes conditions : chauffages, biwys avec sur-toiles et tapis de sol, nourriture, réchauds, zodiacs, moteurs électriques et batteries.

Rien n’est laissé au hasard, nous préparons minutieusement notre session pour réussir au mieux cette première approche de ce lac mythique et connu pour être très capricieux. Avec mes 2 pots Seb, nous arrivons les premiers sur les lieux et décidons de nous isoler. C’est après 40 minutes de navigation que nous arrivons sur une pointe située entre ND des Clans et La Mourade. Denis et Le Roumain nous rejoignent plus tard. Les dieux doivent être avec nous, contrairement à d’habitude pas un vent sur le lac, l’eau est claire. Chacun de nous installe sa batterie, nous serons séparés d’environ 60m, avec des axes de pêche très écartés. Pour ma part, j’oriente les cannes en direction de Celles. Nous déposons les lignes en bateau grâce à l’échosondeur. La première nuit nous rapporte un premier poisson de 8kg environ. Plutôt bien pour notre première nuit au Salag !

La deuxième journée est plus venteuse et vers 15h je replace mes cannes. Elles seront dispersées dans les 150 premiers mètres. Le vent s’est levé et j’embarque avec Sébastien (le blond) pour aller poser les cannes. A environ 100m de la berge, nous trouvons un herbier dans 3m de fond. Très intéressé par ce spot, nous positionnons une canne sur la pente derrière l’herbier dans environ 6m de fond. Le cheveu est composé d’une bouillette Star Baits SK30 de taille 24mm. J’ajouterais quelques 14mm et des 24mm coupées en deux du même produits pour l’amorçage.

La nuit passe sans le moindre bip et vers 12h, nous commençons à replacer les montages. Nous sommes tous sur les zods quand le silence du diable est interrompu par le bip d’un détecteur. Tout d’abord nous croyons que Denis, qui est en train d’accoster, à attrapé une ligne avec le zod. Mais il s’aperçoit qu’il s’agit bien d’un départ. Il s’empresse de rejoindre les cannes et les passe en revue une par une. C’est sur ma batterie qu’il aperçoit le Fox allumé. Il prend la canne et ferre ! La ligne semble frotter et pour ne pas prendre de risques, il maintient la tension et confie la canne à Sébastien (le chatain) pour qu’il se rapproche du poisson en bateau. Pendant ce temps je regagne la berge et assiste au combat à distance, loin de pensé de ce qu’il va se passer. Une fois au dessus du poisson, l’eau claire permet à Seb d’apercevoir la carpe.carte

La miroir s’est callée dans le gros herbier comme attendant son sauveur. Après quelques secondes, elle sort enfin et se place entre deux eaux. Chaque minute passée, Seb revoit ses prévisions à la hausse. Pensant au départ à un poisson de 15kg, il est forcé de constater qu’elle pèse plus de 25kg lorsqu’elle se retourne juste à côté du bateau. Il assiste à tout le combat en direct car l’eau est claire sur 2 mètres. C’est magique ! C’est un combat tout en force. Après plusieurs minutes, elle rentre dans l’épuisette et se laisse hisser, non sans mal, sur le tapis qui se trouve dans le Zod. Seb regagne la berge et nous somme tous impatient de voir ce poisson qui lui a donné tant de mal !

L’heure du verdict est arrivé, nous la mettons dans le sac de pesé et pour plus de précision, nous utilisons un pesons digital Fox. Il confirme nos pronostics en affichant 29kg400. A quelques centaines de grammes, le Fox aurait été bloqué ! Je ne vous cache pas que le sourire était sur toutes les lèvres … Il semble qu’il s’agit du record du diable. Nous avons fait des photos pour garder un souvenir de cette fabuleuse aventure. Nous l’avons remis à l’eau et pendant quelques minutes elle est restée au bord comme pour nous permettre de savourer encore un peu ce moment magique.

Pour conclure, je tiens à préciser qu’il s’agit d’un poisson pris en collectif puisque la pose de la canne à été réalisée à 2 (Sébastien le blond et moi), Denis à ferré et Sébastien (le chatain) à effectué le combat. Le matériel utilisé est une canne Shimano TRIBAL XTR-A 3m90 3.5lbs, moulinet Shimano ULTEGRA et hameçon AYABUSA 1/0. Merci à tous les pots pour cette session inoubliable et merci à cette carpe qui hante le lac du diable !

E,n savoir plus sur le Salagou sur le site Carp’River >> ici

Photos

Vidéo de la session au Salagou



Cet article traite de :
Guillaume ROBIN


Laisser un commentaire

IMPORTANT ! Pour éviter le spam merci de répondre à cette petite opération mathématique

Quel est le résultat de 8 + 10 ?
Please leave these two fields as-is:

Europche 07 Les Semailles, site de vente en ligne

Nous retrouver sur facebook