Météo St Vallier

La Lune

Nos amis Facebook
Vidéos carpe
La presse carpe
magazine Top Carpe Max

Top Carpe Max

en savoir plus sur Top Carpe Max
magazine Carpe nature

Carpe nature

en savoir plus sur Carpe nature
Les marques
logo Prologic

Vous êtes içi : Accueil > Pêches en commun > Pêches en commun 2012

Pêches en commun 2012

29 janvier 2012 - 18 h 17 min


Comme chaque année, nous organisons tout au long de l’année des sessions de pêches entre membres du club. Des pêche de 48h sur des secteurs de PDN de la région. N’hésitez pas à suivre nos aventures ci-dessous :

Accès direct :

– 1ère pêche en commun
– 2ème pêche en commun
– 3ème pêche en commun
– 4ème pêche en commun
– 5ème pêche en commun
– 6ème pêche en commun.
– 7ème pêche en commun
– 8ème pêche en commun.
– 9ème pêche en commun.

bv000006logo-club


1ère pêche en commun (17, 18, 19 février) :
Présents :
Guillaume ROBIN, Olivier TORTEL, Thomas OGIER, Hugues BRAVAIS, Irwin FAURE, Pierre-Alain ROSIER

Carpe du rhôneLes beaux jours commencent à revenir, nous avons eu pendant les dernières semaines des températures qui sont descendues jusqu’à -10°. Depuis quelques jours il ne gèle pas et le soleil à refais son apparition pendant la journée. C’est alors avec la plus grande impatience que nous attendions ce weekend de pêche. Pour la plupart d’entre nous, c’est la première session de l’année. Les jours sont encore courts et seuls les plus proches de la zone de pêche retenue pour cette première pêche en commun, arrivent le vendredi soir. Hugues et Thomas s’installent sur un poste bien connu de Thomas, ils enregistrent déjà deux départs pendant cette première nuit avec une carpe de 7 kg.

C’est le lendemain que d’autres membres du club les rejoignent pour partager une nuit conviviale au bord de l’eau. Nous choisissons les postes à proximité pour nous installer pour cette pêche rapide. Thomas enregistre deux départs dans l’après-midi et met au sec une carpe d’environ 7kg à son tour. La nuit tombe sur les berges du Rhône et nous nous retrouvons sur un poste pour discuter. Le bureau du club est réuni au complet alors nous faisons un point sur les différents axes importants. Quand soudain nous entendons des bip au loin dans le noir, Nouveau fait sa brème. C’est plutôt rassurant pour la suite.

Nous regagnons nous beds pour dormir et au petit matin, il est l’heure de faire le compte de cette première pêche en commun. Au sud, Irwin à fait une carpe de 5kg, Guillaume sort également une carpe du même poids et Thomas quand à lui as enregistré 5 départs cette nuit avec 4 poissons de sorti entre 6 et 8kg. Un beau résultat au vu des conditions climatiques mais une satisfaction générale des carpistes présents.

Irwin et Pierre-Alain resterons un nuit supplémentaire avec encore 3 poissons de sorti.

retour haut de page

2nd pêche en commun (30, 31 mars et 1er avril) opération nettoyage des berges :
Présents : Pierre-Alain ROSIER, Irwin FAURE, Thomas OGIER, Hugues BRAVAIS, François FELLAY, Olivier TORTEL, Guillaume ROBIN, Xavier LAFUMAT, Denis VINDRIER, Sylvain TAMBE, Dominique GODEFRAY, Christopher MOUSSELIN (visiteurs : Laurent TROUSSIER, Jean-Marie VIOSSAT, Caroline LEOTHARD, Maxime LAURENT, Mickael BADEL)

C’est avec un soleil radieux que nous nous retrouvons ce vendredi 30 mars pour la deuxième pêche en commun de l’année. Comme à chaque fois, cette pêche en commun se déroule une semaine avant l’enduro. Elle est l’occasion de régler les derniers préparatifs de l’enduro et d’effectuer notre traditionnel opération de nettoyage des berges.

Les membres du clubs arrivent sur le lieux au compte goute, en fonction des horaires de travail de chacun. Nous avons choisi de nous installer à proximité de l’emplacement du PC pour poser les cannes et prendre la température pour le weekend prochain. Une fois les cannes posées et les biwys montés, nous nous retrouvons sur un poste pour partager le temps d’un verre, notre impatience à l’approche de l’enduro. Nous avons tous hâte d’accueillir les 110 pêcheurs attendus pour ce grand rendez-vous. Nous regagnons nos beds pour tomber dans les bras de Morphée.

Au petit matin, le constat est maigre. Juste quelques brème son venu nous rendre visite ici et là. A peine le temps de prendre un café et il faut regagner le point de rassemblement avec la mairie et l’AAPPMA d’Annonay pour le nettoyage des berges. Nous formons plusieurs groupe pour ratisser le plus large possible. En 2h de travail nous récoltons plus de 20 sacs poubelle de 200 litres. L’opération de nettoyage se termine par une séance photos avec la presse et par un apéritif de remerciement offert par la mairie.

Nous reprenons des forces autour de la table avant de se remettre au travail. Le début d’après midi est consacré au balisage des postes d’Andancette à Tournon. Plus de 40km de berges à sillonner pour planter les 56 piquets pour indiquer les postes. De retour au campement, nous remettons les cannes correctement pour optimiser la pêche de cette dernière nuit. A la nuit tombé nous passons la soirée tous ensemble sur l’un des postes central. Quand soudain Guillaume enregistre enfin un premier départ ! Une carpe de 9kg piquée dans le chenal. La soirée est très conviviale et nous échangeons sur le déroulement de l’enduro, nos pêches passées et autres potins.

Au petit matin, Pierre-Alain nous annonce qu’une petite commune est au sac, nous allons pouvoir faire des photos sympa ! Quand soudain François hurle au loin, nous nous empressons de le rejoindre et il est au combat. C’est vraiment très lourd nous affirme t-il … il faut partir en bateau. Resté sur la berge, nous les voyons s’éloigner très loin et le combat s’éternise. Cela fait plus d’une heure qu’ils sont parti quand ils hissent enfin un poisson sur le bateau. De retour sur la berge, François laisse paraître un grand sourire et nous apercevons la bête ! Un silure de 1m90 pour plus de 50 kilos à le droit à une séance photos en bonne et due forme.

Pêche en commun Carpe St Vallier

La pêche en commun se termine en beauté et nous vous donnons rendez-vous le weekend prochain pour suivre l’enduro en live!

retour haut de page


3ème pêche en commun (20, 21, 22 avril) :
Présents : Guillaume ROBIN, Guillaume QUARD, Thomas OGIER, Hugues BRAVAIS, Xavier LAFUMAT, Dorian ROBIN, Olivier TORTEL, Pierre-Alain ROSIER, Maxime LAURENT, Christopher MOUSSELIN, Mickael BADEL

Le Rhône est assez gros pour ce weekend, des tronc et des herbiers descendent assez vite à cause du courant. Nous avons donc décidé de nous rabattre dans un coin calme. Pas mal de monde à répondu présent malgré les conditions climatique très incertaines. Le vendredi soir, le soleil est au rendez-vous et nous pouvons poser les cannes dans de bonnes conditions. Comme à notre habitude nous arrivons au compte goûte en fonction des obligations de chacun.

Thomas et Hugues ont déjà fait une première nuit avec quelques poissons mis au sec, cela encourage tout le monde à s’appliquer pour piquer quelques carpes. Le premier soir est l’occasion d’échanger sur le déroulement de l’enduro et sa belle réussite avec plus de 1300kg de poissons. Nous parlons également des enduros auxquels nous participons dans les prochaines semaines. La semain à été rude pour tout le monde et nous ne tardons pas de rejoindre les bras de Morphée. Au petit matin, c’est l’heure des compte ! Le poste en amont qui est en limite du courant n’a pas pu pêcher correctement, le débit était trop fort et les plombs ne tenaient pas, il se décale dans la journée pour essayer de passer une meilleure deuxième nuit.

Thomas et Hugues continuent dans leur lancée, ils connaissent bien le poste et sortent encore 4 poissons. En dessous, Dorian fait un silure de taille moyenne et Olivier fait deux déroules mais ne met qu’une carpe au tapis. Les autres ont bien dormi. La journée est placé sous le signe du soleil, quelques membres du club nous ont rejoins pour passer un moment au bord de l’eau. Pierre-Alain, adepte du stalking à sorti la canne pour aller prospecter le contre-canal. A peine 15min après, il m’appelle sur mon portable car il est au combat mais à oublié son épuisette. Une commune sauvage viens prendre la pose. Pétanque et barbecue sont nos loisirs de la journée avant de préparer la pêche pour la deuxième nuit.

Une soirée au coin du feu et des bonnes parties de déconne autour du feu, rien de tel pour reprendre des forces avant une dernière nuit de pêche. Les surprises ne tardent pas à venir ! Dorian fait un gros départ, il s’empare de sa canne et la bobine continue à tourner à la vitesse de l’éclair. C’est sûr c’est un silure ! Il embarque dans le bateau avec Pierre-Alain et au bout de près de 30min de combat met au sec un beau catfish de 2 m 06. Puis enchaine quelques minutes après par une superbe commune de 14kg. De leur côté, Hugues et Thomas font plusieurs départs.

Une nouvelle pêche en commun se termine au petit matin avec encore une ambiance au top et quelques poissons pour venir agrémenter le tout. A très vite pour de nouvelles aventures.

retour haut de page


4ème pêche en commun (25, 26, 27 mai) :

Pêche annulée à cause de l’état du Rhône.

retour haut de page


5ème pêche en commun (22, 23, 24 juin) :
Présents : Pierre-Alain ROSIER, François FELLAY, Grégory SANDRIN, Olivier TORTEL, Sébastien CARLIN, Denis VINDRIER, Guillaume ROBIN

Les beaux jours sont arrivés, les températures avoisinent les 30°c et tout est presque parfait, oui je dis presque ! Nos voisins Suisses ont décidés de vidanger un barrage et plus de 1,7 millions de mètres cubes de sédiments ont été déversés dans le Rhône. Ce qui as pour conséquence de teinter fortement le Rhône. Pour cette époque de l’année, il est anormalement marron, nous craignons que les poissons ne s’alimentent pas. Toute la semaine nous réfléchissons à la destination de cette pêche en commun, nous changeons plusieurs fois d’avis pour enfin se diriger vers les secteurs de St Vallier.

Pêche carpe sur le RhôneEn longeant les berges de notre fleuve, nous observons que le poisson est rentré dans les frayères et batifole près des nénuphars. Laissons les tranquillement se reproduire pour assurer de belles années de pêche ! Pierre-Alain, arrivé le premier pose les cannes sur un spot bien connu de tous et productif en début d’année. Il est rejoins progressivement par d’autres membres du club qui se répartissent sur les berges de façon à optimiser la pêche tout en gardant la convivialité. Bateaux, écho-sondeurs, appâts d’excellence, rien n’est laissé au hasard pour que cette première nuit soit déjà une belle nuit de pêche !

La soirée autour d’un verre permet à tous d’échanger sur les sorties de pêche des dernières semaines et sur les évènements qui ont marqués ces dernières. Au petit matin, c’est l’heure du bilan : 2 poissons pour Seb et une pour Pierre-Alain. Ça commence doucement mais sûrement. La journée, s’annonce chaude et les frigos remplis de glace sont les bien venus. Par cette température, rien ne vaut des boissons fraiche ! Guillaume arrive à son tour et nous apporte une bonne nouvelle : il à apporté le groupe électrogène avec une tireuse à bière et le frigo électrique. Je sent que ça va bien se passer !

Pêche carpe sur le RhôneDans la matinée, Pierre-Alain fait une petite carpe au stalking. Il est maintenant 17h, nous sommes en train de faire bronzette quand un détecteur de Seb s’emballe ! Il monte aussitôt sur le zod et sort, non sans mal, une belle carpe du Rhône d’un peu plus de 10kg. Olivier, notre président, nous as rejoins pour la nuit et pose en bateau, une canne histoire de. La soirée se déroule entre amis avec des frites cuites au bord de l’eau et un barbecue, quoi demander de plus ! Quand Guillaume est interrompu dans son repas par des bips, il nous ramène un petit silure de 70cm environ. Vers minuit tout le monde regagne son bivouac pour veiller au plus près de ses cannes. Quand dans le calme de la nuit, un détecteur se fait entendre, celui de François. Il a du mal à se réveiller alors Pierre-Alain le secoue. Au lever du jour, la séance photo peu commencer.

Les premiers sont en train de plier les cannes mais plus de la moitié d’entre elles sont tanquées au fond de l’eau à cause de la quantité impressionnante d’herbiers qui recouvrent les fonds. L’usage du bateau est donc obligatoire. Seb commence le premier les hostilités, il monte sur le zod pour aller décoincer la première canne, quand arrivé à l’aplomb, il s’exclame poisson !!! Il n’a pas d’épuisette et décide de la décrocher directement dans l’eau. Une commune du Rhône d’environ 10/12kg.

19,5 kg commune du Rhône

Olivier, décidé à partir aussi, emprunte le bateau à Denis pour aller décoincer à son tour le montage. Il arrive à l’endroit où il l’avait posé et là surprise ! Il à remonté le courant… c’est sûr il y a un poisson. Après quelques tours de manivelle supplémentaires, le poisson monte en surface. Un gros poisson qui comme par réflexe, lui fait crier « gros poisson, amenez moi une épuisette » ! Pierre-Alain et Seb le rejoignent avec cette dernière, les deux bateaux côte à côte, s’unissent pour sortir cette belle commune qui affichera quelques minutes plus tard un poids de 19kg500 au peson digital.

Sébastien repars en bateau pour retirer ses dernières cannes, arrivé au dessus du montage il constate avec stupeur qu’une nouvelle fois une carpe est piquée à l’hameçon. C’est bien la première fois que cela nous arrive, les herbiers étant trop épais, le fil reste coincé dedans et cela ne fait pas de départ. Il décroche à nouveau la carpe à côté du bateau. Voyant que ces dames carpes sont mordeuses, plusieurs d’entre nous décident de rester et ils font bien !

Pêche carpe sur le RhôneDenis et Guillaume laissent les cannes jusqu’en début d’après midi, le temps de manger entre collègues et de faire une partie de pétanque. C’est encore deux poissons pour Denis et deux poissons pour Guillaume qui rejoignent le tapis de réception. Ce qui porte le total des prises à 15 carpes, 2 silures et une vingtaine de carassins. Durant la dernière matinée et journée, il semble que les carpes soient rentrées sur l’amorçage, dommage que la session doive s’arrêter là…

retour haut de page


6ème pêche en commun (13, 14, 15 juillet) :
Présents : Thomas OGIER, Hugues BRAVAIS, Denis VINDRIER, Jean-Marie VIOSSAT, Caroline LEOTHAUD, Olivier TORTEL, Pierre-Alain ROSIER, François FELLAY, Xavier LAFUMAT

Le Rhône, notre terrain de jeux préféréLes beaux jours sont définitivement bien installés en ce début du mois de juillet. Nous avions vu lors de notre dernière pêche en commun, que les carpes avaient commencé de frayer. Ce weekend c’est quitte ou double ! Soit la fraye est terminée et les poissons vont s’alimenter, soit ils n’ont pas fini et ça risque d’être dur dur. Nous choisissons de nous installer sur un secteur du Rhône que nous connaissons pour sa productivité estivale, avec une grande part de doute.

Comme à notre habitude, les membres du clubs arrivent au rythme des horaires professionnels. Chacun installe son campement et sa batterie de cannes et nous nous retrouvons quelques heures plus tard pour partager nos stratégies adoptées pour ce weekend qui s’annonce avec des températures proches des 30°C. Thomas qui est posé au nord du secteur, tarde à venir… Nous décidons d’aller le trouver pour prendre de ses nouvelles. A notre arrivée il nous annonce qu’il n’avait pas eu le temps de mettre les 4 cannes à l’eau, que la première avait déjà déroulé ! Nous partageons ensuite un petit casse-croûte avant d’aller rejoindre les bras de Morphée.

Au levé du soleil, Thomas et Hugues sont déjà sur les bateaux, une épuisette à la main. C’est bon signe !! Il est l’heure de faire les comptes de la nuit : Thomas fait 5 poissons, Hugues 2, Olivier 1 et François 3. Plutôt pas mal pour une première nuit de pêche en commun qui d’habitude sont médiocres. 11 carpes au total pour cette première nuit.

Pêche carpe sur le rhônePêche carpe sur le rhônePêche carpe sur le rhône

Pêche capre sur le Rhône, Sun Carpe 26Quand soudain tout s’emballe ! Depuis 7 heure du matin, les départs s’enchainent sur les batteries de Hugues et Thomas qui pêchent ensemble. Les poissons sont très actifs sur leur coup, un saut toutes les deux minutes se fait entendre juste devant leur poste ! Les départs eux-aussi se suivent, leur laissant à peine le temps d’amorcer après plusieurs départs. En tout c’est plus de 30 départs qu’ils accumuleront pendant la journée du samedi les laissant presque dépourvu quand 2 cannes démarrent en quasi simultané. Quand l’un fait le combat, l’autre rame sur le bateau pour passer la grosse barrière d’herbiers qui se situe à 20m du bord. Sans cette technique bien rodée, les poissons se coinceraient dans les herbiers, multipliant ainsi les casses et décroches.

Ne les voyant pas venir manger le samedi midi, nous décidons d’aller à leur rencontre… la régularité des départs est impressionnante, des poissons d’une moyenne d’environ 7 à 8 kg regagnent leurs épuisettes. Et le plus étonnant, c’est que les autres carpistes du club installés en aval, enregistrent seulement 2 ou 3 départs… Le soir venu, Thomas et Hugues décident de retirer les cannes de l’eau pour profiter d’un barbecue en commun dans la bonne humeur et en partageant nos expériences de la journée.

Pêche carpe sur le rhônePêche carpe sur le rhônePêche carpe sur le rhône

Xavier, qui nous as rejoint dans la journée s’est installé avec François en bas du secteur. Ils ont fait 3 poissons dans l’après-midi. Olivier enregistre également un nouveau départ dans la soirée. La nuit est moins agitée et l’activité des poissons semble avoir diminuée. Ce qui laisse un peu de repos après les fortes chaleurs de la journée passée ainsi que des combats subits par Thomas et Hugues par les carpes combatives du Rhône sorties à chaque fois en bateau et à la rame !

Pêche carpe sur le rhôneAu petit matin, quelques poissons sont venus augmenter le compteur déjà important de la veille (47 départs en 24 heures). Nous passons un weekend de fou ! Le Rhône, notre terrain de jeu préféré est parfois magique même si souvent il sait nous rappeler que l’Homme n’est qu’un pion et que la nature est capricieuse. Le dernier matin, tous reposés, nous replaçons les cannes. Et phénomène impressionnant, les départs reprennent de plus belle sur le poste de Thomas et Hugues. Entre 7h et 12h, c’est encore une quinzaine de carpes qui rejoignent le tapis de réception.

Denis posté quelques mètres plus bas, enchaine quand à lui 8 départs à la suite dans la matinée. Au final, nous levons le camp en début d’après-midi avec un beau weekend qui restera dans les plus beaux des pêches en commun du club. Les vacances ne se sont jamais autant fait languir ! Bonnes vacances à tous et rendez-vous en septembre pour de prochaines aventures.

retour haut de page


7ème pêche en commun (14, 15, 16 septembre) :
Présents : Thomas OGIER, Hugues BRAVAIS, Olivier TORTEL, Dorian ROBIN, Christopher MOUSSELIN, Johan (Invité)

Pêche en commun Sun Carpe 26C’est après un mois d’Août de vacance pour les membres du club que nous nous retrouvons pour cette nouvelle pêche en commun. Fidèles au Rhône, c’est sur secteur de pêche de nuit des environs de St Vallier que nous nous sommes donné rendez-vous. Nous ne sommes pas beaucoup, la pêche va s’effecttuer dans des conditions de pression hors norme et le soleil est de la partie. Nous décidons de nous espacer un peu pour ne pas se gêner et profiter complètement de ce moment au bord de l’eau. Thomas et Hugues sont au nord du secteur, Olivier et Johan au milieu, Dorian et Christopher en bas. Le courant est assez fort dans le lit, nous ne tenons même pas avec 220 grammes, pas la peine d’insister. Un coup de sondeur en bordure sur les 50 premiers mètres et le tour est joué. Thomas et Hugues ont une digue immergée juste devant eux et c’est confiant qu’il amorcent puis posent les cannes juste avant la nuit.

Dorian et Christopher sont arrivés la veille (bande de veinards), ils ont fait une carpe, un silure et beaucoup de blancs pendant ces 24 premières heures, ce qui nous met plutôt en confiance pour notre première nuit. Johan, un jeune de 14 ans, est venu faire connaissance en vue de rentrer au club l’année prochaine. Il est tout excité de venir faire sa première nuit sur le Rhône. Arrivé avec olivier, ils posent un repère et amorcent avec minutie en espérant faire sa première carpe du Rhône. La nuit tombe vite et nous prenons un repas tous ensemble pour échanger sur nos sessions de pêche des vacances : Cabanac, Rhône, lacs et enduros. Après quelques heures, nous regagnons nos biwy pour rêver à des départs qui deviendrons peut-être réalité…

pêche en commun sun carpe 26Au petit matin, il est l’heure des bilans : Thomas touche une carpe et Hugues en casse une. olivier touche également un poisson de 9kgs environ. Pour les autres, beaucoup de poissons blancs (barbeaux, chevesnes, brèmes). Les carpes n’étaient à priori pas sur les coups, nous réamorçons en vu d’un changement de situation. Johan est toujours à fond après avoir vu Olivier sortir sa carpe, en espérant que la deuxième nuit soit plus productive. En journée, rien de spectaculaire comme la plupart du temps dans le Rhône. Thomas est le seul à faire une carpe de passage sur son coup.

La deuxième nuit approche et le ballais des carpistes reprends : montage, eschage, amorçage et le tour est joué. Une fois tous opérationnels, nous nous rassemblons sur le poste du milieu pour prendre un repas avec François et la femme à Christopher qui nous ont rejoins. Nous assistons même à un feu d’artifices sur la berge d’en face, que demander de plus… La soirée est bien entamée quand soudain Thomas fait un départ, un silure est venu goûté à ses appâts avant de retourner dans son élément. A peine revenu, c’est Olivier qui enregistre un départ. Après quelques minutes de combat du bord, un carpe de 12kg viens rejoindre le tapis pour la photo. Il est en train de remettre son swinger quand la canne d’à côté démarre à son tour… Une nouvelle carpe d’environ 14kg passe elle aussi à la photo. Pendant ce temps Johan est un peu déçu car lui viens de faire un barbeau. Les collègues venus manger sur leur poste retourne à leur poste au vu des carpes qui semblent vouloir nous faire plaisir ce soir. Quand soudain Johan enregistre un rush de fou sur ses cannes, il se précipite sur la canne et au bord de 10min de combat sort une superbe carpe de 14kg. Il est au anges et son vœux est exaucé !

Pendant la nuit, seul Olivier sort encore 2 poissons et pour les autres se serra calme. Un bon petit weekend avec les copains au bord de l’eau. Rien de tel pour attaquer la semaine en forme. Nous vous donnons rendez-vous pour l’enduro de l’Ardèche avec un petit article.

retour haut de page


8ème pêche en commun (12, 13, 14 octobre) Participation à l’enduro organisé par la Fédération de pêche de l’Ardèche :

retour haut de page


9ème pêche en commun (23, 24, 25 novembre) :

Pour terminer l’année en beauté, quoi de mieux qu’une session de pêche entre copains… L’occasion de se retrouver tous ensemble malgré que le Rhône est assez gros, cela annonce un hiver avec beaucoup d’eau. Un côté dommage pour les prochaines semaines mais cela va bien nettoyer les fonds et ainsi l’année 2013 s’annonce bonne. Nous finirons donc notre saison en club dans un coin plus calme en espérant faire quelques poissons.

14.7kg Thomas

14.7kg Thomas

Christopher qui a la chance de pêcher une nuit plus tôt que nous, à déjà touché une commune pendant sa première nuit. Nous le rejoignons donc confiants malgré la pression de pêche qui risque de tout bouleverser. Denis, Yoan, François et Olivier s’installent à leur tour et seront rejoins par Guillaume, Xavier et Thomas la nuit prochaine.

La nuit étant vite tombé, chacun s’applique à déposer ses montages avec soins pour tenter de piquer une dame carpe. Dorian, Laurent et Jean-Marie se sont installés sur la berge opposée et nous rendent visite dans la soirée. La fatigue de la semaine se faisant ressentir, nous ne tardons pas à rejoindre les bras de Morphée en nous donnant rendez-vous au petit matin pour les résultats de notre pêche.

19kg Thomas

19kg Thomas

Au petit jour, c’est l’heure des constats : une casse par Denis, 14kg pour JM, une commune de 8kg pour Dorian et une pour François. C’est mieux que rien et malgré la couleur du Rhône nous sommes satisfait. En attendant les copains qui doivent arriver dans la journée, nous échangeons sur nos récentes sorties pêche et rêvons déjà de celles de 2013. Guillaume arrive enfin et nous apporte de quoi arroser son anniversaire qui à lieu le jour même et va a son tour mettre les cannes à l’eau.

Nous nous retrouverons le soir pour un repas en commun. Un moment très convivial pour partager nos projets pour ces fêtes de fin d’année mais aussi déjà parler de notre enduro 2013 qui arrive à grand pas dans quelques mois seulement. Plongés dans un calme de la soirée, Thomas est vite rappelé à l’ordre par ses détecteurs, un fox chante à tue tête et il entame un sprint pour retourner à son poste. Première carpe de la soirée, le pieds ! Nous regagnons ensuite nos postes dans l’espoir d’entendre un rush sur nos cannes.

Après une nuit calme pour certain et agitée pour d’autre le bilan est mitigé. Thomas à enregistré pas moins de 4 départs à lui seul et tous les autres restent capot pour cette nuit. Les aléas de la pêche et une fois de plus la nature nous montre que parfois elle décide pour nous. Nous vous disons à l’année prochaine pour de nouvelles aventures.

retour haut de page



Sun Carpe 26


Laisser un commentaire

IMPORTANT ! Pour éviter le spam merci de répondre à cette petite opération mathématique

Quel est le résultat de 12 + 6 ?
Please leave these two fields as-is:

Europche 07 Les Semailles, site de vente en ligne

Nous retrouver sur facebook